Comment interpréter les miaulements de son chat

Les chats ont un très large répertoire de sons. Il existe environ 60 types de vocalisations de chats de fréquences différentes. La gamme des sons émis par les chats s’étend de 45 Hz à 64 kHz. L’oreille humaine ne peut percevoir que des fréquences allant jusqu’à 20 kHz, de sorte que nous ne pouvons pas toujours entendre le miaulement du chat.

Les sons de chat les plus courants peuvent être divisés en différentes parties :

  • Des miaulements courts et aigus – le son émis en guise de salut.
  • Miaous multiples – salutation excitée.
  • Miaulement classique – demande de nourriture.
  • Ronronnement – le son le plus évident que fait un chat, exprimant le contentement.
  • Sifflement, bourdonnement, grognement – des sons destinés à menacer ou à effrayer un ennemi.
  • Miaulements et gémissements continus – sons exprimant la douleur, la peur ou la frustration.

Vous devez surveiller de près votre chat et prêter attention aux circonstances dans lesquelles votre chat miaule et aux sons qu’il émet.

Ce qu’il ne faut pas faire quand son chat miaule la nuit

Si votre chat miaule la nuit, vous ne devez pas vous lever pour essayer de le faire taire. La seule exception à cette règle est si vous soupçonnez que quelque chose de grave est arrivé à votre chat.

Toutefois, si la situation se répète chaque nuit et que les miaulements n’indiquent aucun problème, il n’est pas judicieux de se lever pour apaiser ou nourrir votre chat. En faisant cela, vous risquez d’aggraver la situation : le chat commencera à miauler encore plus fort et répétera ce comportement, car il aura appris que c’est un bon moyen d’attirer l’attention de la personne qui s’occupe de lui !

Vous ne pouvez pas non plus punir le chat pour avoir miaulé, mais vous devez être patient.

Si votre chat miaule avec insistance pendant la journée, ignorez ses appels. Lorsqu’il se calme, vous pouvez alors lui montrer votre attention. De cette façon, il apprendra que miauler n’a pas l’effet désiré et il miaulera aussi moins la nuit.

Si vous êtes dérangé par les miaulements de votre chat la nuit, ne fermez pas la porte de la chambre devant lui si elle était ouverte auparavant. Votre ronron vous considère comme un membre de la meute et ne comprend pas pourquoi vous vous mettez soudainement à fermer la porte devant lui.

Par conséquent, le chat miaule à la porte de la chambre la nuit parce qu’il veut dormir avec son maitre bien-aimé.

Quand faut-il aller chez le vétérinaire ?

Si votre chat mâle ou femelle n’a pas encore été stérilisé, vous devez l’accompagner pour la procédure dès que possible. Les miaulements intempestifs d’une chatte en période de reproduction peuvent se reproduire régulièrement, car les femelles qui ne tombent pas enceintes sont en chaleur tous les 14-18 jours environ. Avec la stérilisation, l’animal aura beaucoup moins de raisons de miauler.

Cette procédure présente également d’autres avantages : la libido disparaît, le chat est donc moins frustré, le risque de maladies inflammatoires et cancéreuses des organes génitaux est éliminé, le risque de cancer des glandes mammaires chez les chattes est réduit. Avant tout, la castration permet d’éviter la reproduction excessive et l’augmentation du nombre de chats sans abri.

Un chat miaule également la nuit lorsqu’il est malade. Vous devez vous inquiéter si votre chat miaule de façon excessive à tout moment de la journée, alors qu’il ne le faisait pas auparavant. Le miaulement constant de votre chat peut être le signe d’un problème de santé, tel qu’une maladie rénale, une maladie articulaire ou d’autres affections qui provoquent des douleurs et de l’inconfort.

Vérifiez si votre chat émet des sons dans le bac à litière. Miauler en urinant est un symptôme très inquiétant qui indique des problèmes de l’appareil urinaire. Miauler pendant ou après avoir mangé peut indiquer un mal de dents ou d’autres problèmes dentaires. Dans ce type de situation, vous devez consulter votre vétérinaire le plus rapidement possible.

La fréquence accrue des miaulements peut également être liée au vieillissement. Les chats, comme les humains, peuvent souffrir de dysfonctionnements cognitifs en vieillissant, ce qui peut entraîner des miaulements constants sans raison particulière.

Leave a Reply